Parent-Thèses

Parents-Thèses est un espace de sensibilisation destiné aux parents pour tout ce qui concerne l'éducation et la communication avec leurs enfants.

S’inscrire à la newsletter et recevoir le programme des conférences à venir.

On parle de Parents-Thèses
dans La Première - Tendances

Félicitations pour votre magnifique parcours. Parents-Thèses est devenu un incontournable dans son domaine! La qualité des orateurs est indéniable

Axelle (27 décembre 2018)

Un immense merci pour ce séminaire qui aura été un véritable électro choc. Bien que j'ai lu tous les livres de la formatrice, son approche directe et vivante a été un vrai déclic

Aurélie (30 novembre 2018)

Merci mille fois pour cette soirée. Excellente conférence, hyper intéressante.

Nora (31 mai 2018)

" Merci pour cette journée d'atelier qui m'a remis en forme."

Sylvie (1er mai 2018)

Merci pour ces prises de conscience. Les intervenants sont toujours aussi intéressants et compétents. Toujours aussi contente de venir suivre vos conférences.

Marie (18 janvier 2018)

Tout ce que j'ai entendu, lu et découvert au travers de Parents-Thèses m'a ouvert l'esprit à d'autres choses. Merci

Sandrine (16 janvier 2018)

Une longue année et demi est passée depuis cette magnifique journée passée ensemble qui a tant contribué pour moi à progresser et trouver mon chemin.

Chiara (18 octobre 2017)

Je tenais simplement à vous exprimer ma gratitude pour tout ce qui est fait à travers de Parents-Thèses

Marie-Pierre (27 juin 2017)

23 janvier 2018

Les parents proposent, les enfants disposent

La vulgarisation des théories psychologiques a mis l’accent sur le rôle joué par l’éducation dans le développement psychique de l’enfant. Il n’y a pas une émission radio, télévisée, une revue ni un magazine  consacrés à la pédagogie qui ne  traite de l’importance de l’écoute attentive à offrir à nos petits, du  temps à leur accorder, de l’autorité bien pensée à exercer, du dialogue constructif à tenir avec les adolescents.

Autant de recommandations qui sollicitent la responsabilité des parents dans le succès ou l’échec de l’épanouissement de leur descendance.

Or, la construction de la personnalité de l’enfant s’établit à partir de rencontres multiples avec les parents, les membres de la famille, les amis, les éducateurs… avec l’instauration d’une relation au sein de laquelle l’enfant prend largement sa part.

En effet, l’enfant se présente à nous avec sa sensibilité, ses perceptions, sa motricité  son vécu et son histoire propre ; dès sa naissance, sa réceptivité aux influences extérieures est marquée par l’état de son tonus, son degré d’excitabilité, sa capacité à l’apaiser, son éveil et sa curiosité naturelle pour ce qui l’entoure, autant d’éléments qui fondent sa singularité, qui contribuent à l’organisation de son devenir.

Le potentiel développemental des jeunes dépend de cet équipement de base et de la façon dont il l’exploite. Ce qui signifie que l’expression de l’enfant ne constitue pas une réponse  directe ni linéaire aux propositions des parents mais résulte d’une élaboration complexe, subjective, personnelle aux mesures éducatives, affectives, pédagogiques dont l’enfant est l’objet.

Il développe, à partir de ses éprouvés une pensée et une personnalité bien à lui, qui l’amènent à interpréter selon ses dispositions cognitives et affectives les  propositions éducatives de l’entourage.

Il se crée donc en lui un monde imaginaire qui, dans l’échange et les interactions avec les autres, se module, se dynamise. L’idéal est que la relation complexe que l’enfant instaure avec les siens reste vivante et fluide, faite éventuellement de conflits, de désaccords mais susceptible de compromis et d’évolution. Les problèmes surgissent quand les relations se figent dans une répétition stérile et aliénante.

 

C’est la raison pour laquelle, il importe de garder à l’esprit la puissance de ces mécanismes subjectifs qui participent de la construction de la personnalité de l’enfant et qui, selon l’interprétation prêtée aux intentions de l’entourage peuvent provoquer des malentendus et créer des états de crise relationnelle.

Lorsque l’enfant et les parents sont pris dans une situation en impasse, plusieurs types de solutions peuvent être envisagés :

 - Les solutions qui visent à renforcer l’équipement de l’enfant, quand celui-ci est fragilisé ou défaillant, pour l’aider à retrouver  confiance en ses outils, aux  instruments qui lui permettent d’avoir foi en ses capacités et dans le monde, comme la psychomotricité, la logopédie, la neuropsychologie

- Les solutions qui traitent de la dynamique entre parents et enfants pour déjouer les pièges des troubles de l’interprétation au cœur des relations, comme la thérapie en famille

- Les soltions qui se penchent sur le ressenti du jeune, sur les nœuds intérieurs qui l’empêchent de se sentir bien dans la relation à l’autre  et qui en grippent les rouages, comme la psychothérapie et la psychodynamique


Jeanine Delgouffre, membre-partenaire de Parents-Thèses
Psychologue-Psychanalyste de la SBP et de l’IPA



Mots-clés:

psychologie, psychotérapie, , éducation