Parent-Thèses

Parents-Thèses est un espace de sensibilisation destiné aux parents pour tout ce qui concerne l'éducation et la communication avec leurs enfants.

S’inscrire à la newsletter et recevoir le programme des conférences à venir.

On parle de Parents-Thèses
dans Le Soir, La Libre Belgique, L'Avenir, Bio Info, Gael , Viva Santé, Weekend Le vif , Femmes d'Aujourd'hui, La Première - Tendances

Une longue année et demi est passée depuis cette magnifique journée passée ensemble qui a tant contribué pour moi à progresser et trouver mon chemin.

Chiara (18 octobre 2017)

Je tenais simplement à vous exprimer ma gratitude pour tout ce qui est fait à travers Parents-Thèses, je suis convaincue que Parent-Thèses contribue à faire changer le monde, en faisant changer chacun d'entre nous!

Marie-Pierre (27 juin 2017)

Merci à Parents-Thèses pour son enthousiasme contagieux et son élan de cœur inébranlable vers plus d’humanité

Begona (8 juin 2017)

Formation mind-mapping: j’ai trouvé ça chouette de trouver enfin comment étudier en s’amusant

Guillem (7 mai 2017)

13 juillet 2015

Eveiller les enfants et les adolescents à la pleine conscience : un défi !

Parents-Thèses a rencontré Sandrine Deplus, docteure en psychologue et psychothérapeute auprès d’enfants présentant des difficultés de régulation émotionnelle et Magali Lahaye, docteure en psychologie, chercheuse et psychothérapeute. Elles nous confient:

La pleine conscience peut être définie comme un état de conscience qui résulte du fait de porter son attention, intentionnellement, sans juger, sur l’expérience qui se déploie moment après moment (Kabat-Zinn, 1982). Les approches psychologiques basées sur la pleine conscience connaissent actuellement un succès important tant auprès du public que des professionnels. Il n’a donc pas fallu attendre longtemps pour que des programmes d’entraînement à la pleine conscience initialement développés pour l’adulte soient proposés à des plus jeunes. Il est vrai que cette approche basée sur l’expérience est séduisante pour l’enfant et l’adolescent.

Cependant, en proposant un entraînement à la pleine conscience aux jeunes, nous nous trouvons confrontés à des défis spécifiques. Si cette image d’une jeune adolescente assise le dos bien droit, les yeux fermés, peut être utilisée pour parler la pleine conscience, elle est incomplète. Les méditations assises, courtes et répétées, sont des opportunités d’explorer l’expérience interne dans l’immobilité. Mais avec les plus jeunes, il est important de proposer également des pratiques de pleine conscience en mouvement, multi-sensoriels, et ludiques. Il est également important de discuter avec l’enfant après les pratiques, afin de l’aider à faire les liens entre cette expérience et sa vie quotidienne. Par exemple, comment et pourquoi respirer consciemment quand je suis un peu stressé avant mon examen de piano ?

En effet, l’entraînement à la pleine conscience fournit aux jeunes des outils pour gérer eux-mêmes leurs émotions et faire face aux défis auxquels ils sont confrontés. Le jeune apprend à porter intentionnellement une attention ouverte et flexible au moment présent ; prendre conscience et explorer les différentes facettes de ses émotions (sensations corporelles, pensées et comportements) ; accepter et tolérer des états désagréables, ce qui implique d’inhiber des comportements automatiques guidés par les émotions ; prendre distance par rapport à ses pensées en s’ancrant dans le corps ; s’engager dans des actions qui ont du sens et donc adopter des comportements alternatifs à la réaction automatique.

Sur ce chemin, nous, les adultes qui l’entourons, avons un rôle important à jouer. Dans l’éveil à la pleine conscience de nos enfants, le premier pas est sans doute de faire l’expérience pour nous-mêmes, et d’introduire de la pleine conscience dans notre propre vie. Un rôle de modèle, donc. Un rôle de modèle... imparfait bien sûr !

Pour aller plus loin, Parents-Thèses vous conseille :

 

Deux sites

Emotions enfants

Site francophone sur la Pleine Conscience et Psychothérapie

Un livre

La pleine conscience chez l’enfant et l’adolescent

Sortie prévue en cotobre 2015

Merci à Chloé Thôme pour les photos et à Sandrine Deplus et Magali Lahaye pour la contribution à cet article.

 



Mots-clés: